Poésie La tempête

Publié le par Remi Godet

Poésie. La tempête.
Poésie. La tempête.

Poésie. La tempête.

La tempête

Je lis la tempête dans ses yeux

La furie des éléments déchaînés

Ciel violacé, visage ténébreux

Vagues d'écume, colère réfrénée

Je l'entraîne dans un naufrage

Perdu dans chimères et atermoiements

Je la sens prisonnière, en cage

De mes incohérences, de mon comportement

La vieille arche pourtant flotte toujours

Ballotée au gré des vents mauvais, du déluge

Sa coque gémit sous les coups chaque jour

D'un océan capricieux pas avare de grabuge

Bientôt sûrement cessera le gros temps

Le soleil pansera et séchera blessures et larmes

Les vagues caresseront doucement le vieux gréement

Le ciel azur sera dégagé, fin du vacarme

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article