Poésie Le Diable

Publié le par Remi Godet

Poésie Le Diable
Poésie Le Diable

Poésie Le Diable

Le Diable

Ce matin j'ai vendu mon âme au diable

Il m'en offrait un prix considèrable

S'est montré généreux et abordable

M'a dit qu'il était raisonnable et fréquentable

Pourquoi me serai je méfié d'un acheteur

Qui cherchait à faire absolument mon bonheur

Me rétribuant céans, en argent dans l'heure

Me donnant vigueur et bonheur dans mon coeur

J'étais déjá dans mes rêves, mon avenir

Des projets, j'en avais sur mon proche devenir

Ma détresse n'étant plus qu'un lointain souvenir

Le graal enfin je l'avais, nul ne pouvait me retenir

J'oubliais mes amis, je ne pensais qu'à moi

D'une folle envie, j'étais soudain ravi

A mes désirs, mes caprices, tout en émoi

De tomber dans la luxure de ne plus être asservi

Enfin je devenais en ce bas monde, le maître

De ma vengeance j'allais pouvoir me repaître

Me délecter dans l'opulence, et enfin paraître

Ce que je n'ai jamais pu être, pas un traitre

Mais un dominateur exerçant enfin son pouvoir

Pensant qu'était certainement là son devoir

D'entrainer dans un long et profond déversoir

Les pauvres âmes perdues par le désespoir

Soudain, j'ai ouvert grands mes yeux

J'arrivais d'un autre monde tombé des cieux

Depuis j'ai racheté mon âme à ce diable maudit

Je paie encore ce tribut d'un éternel crédit

Commenter cet article

Godet 05/04/2016 09:39

J'en ai d'autres sur le blog et quelques unes à venir.
Cordialement

Remi

alain l. 05/04/2016 09:00

Bonjour Rémy ... J'aime beaucoup votre poésie ... Je l'ai repostée sur mon blog , j'espère que cela ne vous gênera pas ... c@t ... a.l.s

alain l. 05/04/2016 10:14

O.K Rémi ... (sans y cette fois, je n'avais pas bien chaussé ... mes lunettes ...) J'aime bien utiliser la fonction repost d'over-blog ... comme cela on étoffe son blog sans trahir l'esprit de l'auteur de l'article reposté c@t ... alain

Godet 05/04/2016 09:34

Bonjour,

Aucun problème, bien au contraire.
Lorsque l'on écrit c'est pour tout celui qui veut lire et échanger.
Je vous dis plutôt merci.
Cordialement.

Rémi