Poésie " Les loups"

Publié le par Remi Godet

Poésie. "Les loups"
Poésie. "Les loups"

Poésie. "Les loups"

Les loups

La nuit enveloppe de son armature

Plaines, bois, forêts et villages

Flocons de coton, doux murmure

La neige va être le témoin d'un carnage

Des yeux scintillent, véritable quadrille

Sur ce manteau blanc, des silhouettes

Semblent prêtes, telle une escadrille

Silence pesant percé du cri de la chouette

Le chef hurle au rassemblement

La meute peu à peu se reconstitue

Arrive bientôt le grand chambardement

Va commencer la traque, une vraie battue

S'organise alors une tactique méthodique

Apeuré par la horde, un jeune cerf

Devient la victime d'une tuerie dramatique

D'un inégal combat, d'un funeste concert

L'orgie tire à sa fin, le linceul neigeux sali

Porte les traces de sang de la pauvre victime

Les stigmates de la courte lutte, fin de l’hallali

Le calme revenu, la nuit tente d'effacer le crime

La meute s'en va en ordre rentrant

Le ventre plein, cheminant

Vers la tanière, le museau fumant

Un peu rougi taché par le sang

Commenter cet article