Poèsie " Amour de Lune " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poèsie " Amour de Lune " par Rémi dit Pilatom

Amour de Lune

 

Je me suis perdu sur mon chemin

Tombé, ivre saoulé d'étoiles

Dans le fossé des chimères

Je ne puis encore trop les regarder

La Lune m'en voudrait, jalouse

Incorrigible maîtresse un peu folle

 

J'étais amour m'avait elle dit

J'étais son favori, l'ami, l'amant

Celui qui l'aime à en crever

Surtout ne pas la réveiller

Laisser la belle se reposer 

Qui semble absente et ignore

Mes déclarations et sentiments

 

J'ai peine à contenir mes maux

Trop lourds tombés, éparpillés

Spasmes d'une nuit sans rêves 

A écrire une prose stérile

Déliquescence sans consistance

 

Du fossé, je vais m'en sortir

Me savoir un moment valide

Me dire qu'il faut continuer

Errer, marcher même sans but

Partir, et continuer à souffrir

Heureux d'être presque vivant

Venant juste de s'en apercevoir

S'oublier un temps, donner aux autres

Ne plus penser, rester dans la déraison

Brader ses illusions au plus offrant

Retourner parler avec les astres 

Meme ternes et cachés parfois 

 

Je me suis plus triste, j'ai tout soldé

Je me suis mis à nu, comique de rue

N'attends plus demain, jour anodin

 

j'écris sans relâche à l'encre dépressive

Des tâches, pétales de sang versées

Sur mon recueil maintenant vide

Des souvenirs volés que je n'ai jamais eus

 

Je ne veux plus penser, devenir

Transparent, celui que l'on ne voit pas 

Qui n'est ni égoïste, ni jaloux

De riches passés que je voulais acheter

Au mépris de toute reflexion

 

Je marche lentement dans ma douce folie

J'emprunte un chemin qui ne mène nulle part

Vide, le pas mal assuré, évitant quelques pierres

Il fait nuit, mon amante la Lune s'en moque

Fille de joies et de déplaisirs sans vergogne

 

Rémi dit Pilatom texte protégé 10/10/2016

 

 

 

 

 

Commenter cet article