Poèsie " Nuage d'espoir " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poèsie " Nuage d'espoir " par Rémi dit Pilatom


Nuage d'espoir 

Je te construis une cathédrale de papier 
Tu entres en ballerines d'un pur satin 
Robe d'organdi achetée chez le fripier
Perle cristalline en rosée du matin 

Le Te Deum des orgues, sa solennité 
T'enveloppent d'un nuage ouaté, vaporeux 
Châle ample de ta pudeur, divinité 
Sirène d'opale au regard langoureux

Les angelots agitent leurs ailes d'argent 
Chassant l'effroi, bête immonde, le danger 
L'hydre maléfique, d'aspect peu engageant 
Crachant le feu violent de tes peurs engrangées 

Tu jettes dans les catacombes, frustrations 
L'habitude de l'oubli, des vrais faux semblant
Ton sang devenait encre de l'aliénation
Au travers de tes émois, ces écrits troublants 

Tu es transportée, soulevée par l'ivresse 
Euphorie, mirage, ce sourire inonde 
Transforme ton ineffable tristesse 
Aujourd'hui c'est l'éclosion d'un nouveau monde 

Chantent les coeurs sous la nef et les arcs brisés 
Belle litanie, autre toi, la naissance 
Portée par les bras puissants d'un secret aiguisé
Mythique ode de belle espérance  

Tu remets tes liens sur l'autel de marbre 
Les oiseaux se sont tus sans doute par magie
Les orgues muets ressemblent aux grands arbres
Bouleaux argentés en rangs serrés assagis 

Un rayon de soleil joue avec les vitraux 
Beau messager d'un bouleversant printemps 
Puis d'un long rictus les lourds battants ancestraux 
De la cathédrale papier s'ouvrent au temps

 

Texte protégé le 30/12/2016

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article