Pamphlet Souvenir ( nuit 4 août 1789 ) par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Pamphlet Souvenir ( nuit 4 août 1789 ) par Rémi dit Pilatom

Acrostiche 

Verrons nous un jour des dirigeants politiques intègres 


Souvenir ( 4 août 1789 )

Voici que s'agitent les coqs de basse cour 
Ergots sortis, c'est la bataille du pouvoir
Rageurs ils s'étripent, c'est la chasse à cour 
Revanchards les plumes s'arrachent, c'est à voir 
On assiste aux coups bas bannis par la loi
Notre République est bien triste ce soir
Secouée d'agissements de mauvais aloi 

Notables, apparatchiks du droit s'arrogeant
Or du temps les petites gens désabusées
Utilisant à profit, lois, les prorogeant
Sans ciller, au nez du bon peuple abusé

Ubuesque cette mascarade de pantins 
Non puisqu'ils sont, de bonne foi les brigantins

Jurent honnêteté, qu'ils n'y ont pas touché 
Obéissant aux droits qu'ils se sont érigés
Usant de privilèges qui nous font loucher
Rasant les murs, méritant d'être corrigés 

De Jupiter, descendant d'une des cuisses
Espèrent être élus jusqu'à l'au-delà  
Sortes de mandarins aux plumes trop lisses 

Dormez donc bon peuple, sur vos vieux matelas 
Inventez ce pays des mille et une nuit 
Rêvez aux promesses faites, des grands galas 
Installez vous, regardez l'écran de l'ennui
Gazouillis trop redondants et abrutissants 
Ennuyeux, diffusé, genre bopomofo
A l'attention du bon peuple obéissant 
N'y voyez pas de vilains maux, c'est de l'info 
Triturée, piètre spectacle avilissant
Spadassins hautains, quarantième rugissant 

Professionnels de nouvelles, les journalistes
Ouvrent la boîte de pandore,  l'hallali
La fin d'un espoir, d'être tête de liste 
Impensable hier, fier à bras sans ordalie 
Tête de piste, brutalement bousculée
Idéologue béni,  aux poches pleines 
Qui s'invente, roitelet désarticulé 
Usurier d'onguents, au bleu de méthylène 
Empêtré dans sa bonne foi, révoltante
Sabordage d'une élite, désolante 

Indignons nous des pratiques féodales
Nées et savamment orchestrées de musiciens 
Tartuffes criant au complot, au scandale 
Éclusiers de la dîme des bons paroissiens 
Grippe-sou, des tout pour nous, payés grassement
Ramassent la mise avec les dés pipés 
Erreur fatale, moment d'éblouissement 
Soupçons, mensonges, corruptions, moteur grippé 


Rémi dit Pilatom texte protégé 02/02/2017

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article