Poésie " Brume fatale " par Rémi par Pilatom'

Publié le par Remi Godet

Poésie " Brume fatale " par Rémi par Pilatom'
 
 
Brume fatale
 
 
J'ai senti ta ferveur 
Je me cru sans armes 
Tu me serrais sans peur 
Malgré ce satané vacarme
 
De mes inutiles frayeurs 
A fleur de peau, ton charme
Bouleversait mon coeur
Froissé, j'ai versé une larme
 
Sur le fond de ta douceur
Lentement, tu me désarmes
Fais disparaître, ma torpeur 
Aux reflets couleur Parme
 
 
Je reçu ce coup brutal de guisarme 
Sur mon front, des perles de sueur 
Le brouillard vint sur le palais des carmes
Mes jambes tricotaient, l'espoir d'une lueur
 
 
Rémi dit Pilatom texte protégé le 03/02/2017

Publié dans Poésies

Commenter cet article