Poésie "Parfum Méditerranéen" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Port de pêche André Derain

Port de pêche André Derain

 

Parfum Méditerranéen 

Lumière de l'Esterel
Aux essences de jasmin
Ocre sont les rochers
De mes douces pensées

J'erre en flânant sur le port
Inondé de ton parfum 
Aux essences citronnées
Seul je le suis pourtant
Avec ton ombre galante
Qui me parle tout bas
A l'oreille : des mots 
Des couleurs aussi
Le bleu pastel 
Le rouge des barquettes
Indolentes qui dorment 
Paisiblement sans bruit
Avec de temps à autre 
Un léger cliquetis 
Juste pour dire bonjour
Aux quelques promeneurs
Perdus au milieu des mâts
Des cordages et filets

Je marche sans but
Porté par le vent d'autan
Un livre dans ma tête 
Une histoire à découvrir
La Lune à comprendre
Un orage à redouter
Un arc en ciel le dessiner

Je voudrai courir 
Après mes vingt- ans
Me perdre dans les effluves
Des champs de lavande
Chanter plus fort 
Que les locales musiciennes
Les cigales oisives 
En plein concert métallique

Encore je voudrai 
Te dire combien le ciel
Se confond avec tes yeux
Combien les blés mûrs
Sont tes blonds cheveux
Caressant tes épaules
Ou quelques tâches de son
Accentuent le hâle 
De ce si bel été 
Passé à se regarder
A s'aimer sans comprendre

C'était hier 
J'aimerai mieux demain

 


Rémi dit Pilatom texte protégé le 16/02/2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article