Mon Val de Loire Acrostiche par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Mon Val de Loire Acrostiche par Rémi dit Pilatom

 

Mon Val de Loire (Acrostiche)

R Raconter ma région, c’est comme une récréation
E Et je vais vous vanter céans, ses charmes avec délectation
G Généreux Val de Loire, où fleurissent châteaux à discrétion
I Incarnation historique de la Renaissance, berceau de la création 
O Œuvre sublime de la nature, et des maitres bâtisseurs
N Naguère appelée Vallée des Rois, fief des chasseurs

V Villandry ses jardins, Blois ou périt le Duc de Guise, Orléans et sa Jeanne, 
A Amboise et la poutre fatale à Charles VIII, Langeais, la demeure d’Anne
L Loches et les funestes fillettes de Louis XI à la destinée effroyable 

D De notre histoire, ce sont nos racines à travers cet héritage exceptionnel, incroyable  
E En naviguant je vous emmène sur le fleuve d’argent en plate, toue ou gabare, pour une balade agréable

L Longeant les rives de Loire, vous apercevrez, loutres, hérons, castors, sternes
O Oiseaux pécheurs, et il est déjà l’heure d’apponter pour festoyer dans une taverne
I Impressionnante première partie d’un périple qui va continuer et vous ravir
R Ripailles faites au pays de Rabelais, pour notre curiosité assouvir
E Et cette envie du savoir, au Clos Lucé nous irons découvrir

D Des inventions de Léonard de Vinci, peintre, sculpteur, poète, innovateur
O Originaire d’Italie, père de la Joconde, il sut être un génial créateur
U Un magicien des nouvelles techniques, un fabuleux précurseur
C Cacique des caciques, il résida à Amboise goûter sa douce torpeur
E Et si nous cheminions admirer le Château de Chaumont, dominateur
U Un superbe édifice surplombant La Loire, aux jardins de mille couleurs
R Rafraichissantes sous un soleil d’été, ou s’ébattent quelques merles querelleurs

D Dommage d’oublier, et ce serait outrage Chambord, à l’imposante stature
E Et fier de ses 262 cheminées 440 chambres, un must d’architecture 

V Volonté du roi François 1er qui n’y passa que 72 nuits soit quelques semaines
I Il y résida donc peu, préférant l’agitation de Fontainebleau autre joli domaine 
V Voyons maintenant pas très loin, Cheverny cher à Hergé qui s’en inspira
R Réplique fidèle le moulin de Moulinsart en accentue la renommée et contribuera
E Evidemment à le faire découvrir aux lecteurs de Tintin, et dans le temps perpétuera

R Romances, contes et aventures rocambolesques retrouvés dans les bandes dessinées
I Imaginez maintenant que je vous emmène à Rigny Ussé dans le château à la destinée
P Préférée des enfants qui chercheront trace des pas de la Belle aux bois dormant
A Adorent à se faire peur dans les couloirs étroits, à la recherche du prince charmant
I Icône adulée des fillettes qui le soir en se couchant rêveront du prince, l’air gourmand
L Le voyage continue, voici l’Indre rivière calme, et Azay le Rideau son petit diamant
L L’aventure mène à Saché chez qui vous savez, non ? Il aime le café, moins ses créanciers
E Eugénie Grandet, le père Goriot, Balzac, le brillant, l’écrivain, aussi piètre financier
S Sorti de la comédie humaine, faisons un saut voir le plus beau, Chenonceau

E Et son château, dans l’onde des flots se mire, enjambe allégrement le Cher jolie rivière
T Tableau paisible et sublime de beauté, appelé château des Dames, avec sur ses arrières

B Bassins, massifs et parcs, promenade prisée de milliers de touristes des jardins  
E Inconsolable résidente, d’Henri III, Louise de Lorraine aux sanglots chagrins
A Amoureuse de son époux trucidé, prit le deuil des reines, le blanc vertugadin
U Ultime et dernière étape, le Prieuré Saint-Cosme, ses roses épanouies du matin
T Terre d’accueil de Pierre de Ronsard, prince des poètes, point baladin
E Esthète d’odes et d’hymnes, tristes, joyeux aussi, parfois studieux
S S’achève autour d’un petit nectar de Loire ce voyage merveilleux

Rémi dit Pilatom Texte protégé Avril 2016

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article