Poésie " Celle que je ne connais pas " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie " Celle que je ne connais pas " par Rémi dit Pilatom

 

Celle que je ne connais pas 


Je t'ai rêvé une nuit 
De grands vents 
Portant mes songes bakélite 

Je me souviens encore 
De ce non rendez vous 
Tu portais un superbe tailleur 
D'un rouge carmin éclatant 
Émanant d'un voile ouaté
De mes rêves embrumés 

Apparition fictive ou réalité 
J'y ai vu ton visage aux yeux de jais 
Tes longs cheveux d'ange 
Dessinant une silhouette élancée 
Bien campée sur de fiers escarpins 
Tu planais sur une longue écharpe 
Dessinant de folles arabesques 
Striant mon paradis arc en ciel 

J'étais transporté dans les abysses
D'un inconscient de mysticisme 
Rêve synthétique aux parois fragiles
Nuit magique, chimère fantastique

Tu me regardais, je ne pouvais t'approcher
Me souriais, dans l'impossibilité de te toucher
Retenue je ne sais par quelle force de l'au-delà 
Et puis dans ton nuage, telle une aurore boréale 
Après avoir scintillé de tous tes feux
Tu es devenue fée, puis comme l'éclair tu te fonds
Dans la chevelure ondulante d'une voie lactée 
Aux milieu d'une myriade d'étoiles en transe
Pour disparaître avec les astres en fusion
Vers des horizons fantasmagoriques 

Je sors de mon onirisme, dans un état second
Seul avec mes chimères nocturnes 
D'un voyage fabuleux au pays des mille et une nuits 


Rémi dit Pilatom texte protégé 16/03/2017

Commenter cet article