Poésie " Je parle aux géants" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie " Je parle aux géants" par Rémi dit Pilatom

 

Je parle aux géants

 

 

Les caprices du vent fort, ploient les grands arbres

Squelettes noirs, sur gris délavé nuageux

Au gré de l'hiver, soufflant des mots de marbre


Résistants homériques, d'affronts orageux

 

Un long murmure, souffle régulier, plainte

Dialecte des géants, plane sur la vallée

Les morsures du froid, deviennent étreinte

D'un univers de rigueur, des froides gelées

 

J'aime contempler ces vieux sages hors du temps

Fiers compagnons, à chevelure décharnée

Qui bientôt porteront leur livrée de printemps

Aux couleurs de vert, et de rouge alternés

 

Ils me parlent, me chuchotent à l'oreille

Contes et histoires, que je n'ai point connus

Sous les cris des incorrigibles corneilles

S'invectivant dans un langage entretenu

 

Les aimer, les connaitre, j'en suis heureux

Humbles et puissants, placides et modestes

Ils m'ont tout appris, en vieux sages généreux

Leur force tranquille, née des voix célestes

 

Chaque jour je loue, ces géants séculaires

Qui s'agitent et bruissent à mon passage

Saluent l'amitié, d'un rite jubilaire

Symbole d’amour, subliminal message

 

Demain je partirai seul, non sans mes adieux

Aux gardiens des ombres, mes frères de sève

Vénérables personnages qui sont mes aïeux

Porteurs d'une paix scellée, de mes plus beaux rêves

 

 

 

Rémi dit Pilatom texte protégé 17/03/2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article