Poésie " La saison des Poetes " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie " La saison des Poetes " par Rémi dit Pilatom

 

 
La Saison des Poètes 


Il est tard, il s'adresse aux étoiles 
Sourit à la Lune 
Personne ne l'entend, ni ne l'écoute
Existe t'il vraiment 
Le monde des gens pressés l'ignore
Il a façonné son univers
Seul dans ses doutes et turpitudes

Alors il écrit et s'écrie
Qu'il en restera peut être une trace 
Des mots, quelques lignes
Ce recueil de pensées qu'il a façonné 
De doutes et certitudes 
De coups de gueule, de larmes aussi

Un coeur qui bat la chamade 
Un Amour parti, un espoir
Des rêves improbables
Une joie furtive peut être 

Il est tard, quelle importance 
Le poète n'a pas sommeil 
Il a trop à faire, trier ses idées
Dompter sa plume acerbe ou mélancolique
Au gré de ses émotions, de ses colères

Le voici qui s'indigne de l'injustice 
S'adresse au vide sidéral qui l'entoure 
Son corps ne lui appartient plus 
Il est ailleurs loin d'ici, dans un autre monde
Celui des utopistes désintéressés 
Qui n'ont pas l'absolu de l'argent 
Se moquent des pantins de pouvoir
Égratignent, conspuent 
Ou se rétractent, jouent avec les mots
Déclarent leur flamme en rimes 
Dans un parterre de fleurs épanouies

Ô poète, je t'en supplie inonde moi 
De tes écrits, enivre mon coeur
Ne t'arrête pas, je bois l'encre de tes mots 
Jusqu'à en perdre la tête et mes sens 


Rémi dit Pilatom texte protégé 14/03/2017
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article