Poésie "Mon trésor" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie "Mon trésor" par Rémi dit Pilatom

 

Mon trésor

 

Dans ma besace je cache un trésor

Toute cette richesse est dans mon sac

Secret jalousement gardé, je ne voudrai

Pas de suite vous le dévoiler, attendre

Encore un peu, vous faire délicatement saliver

 

Vous essayez de deviner quel est cet objet

Une porte bonheur, sorte de talisman

Le livre d'un prophète, un vieux manuscrit

Aux pages jaunies par l'usure du temps

Ou encore une poignée de diamants

Brillants qui déjà excitent déjà votre convoitise

 

Vous m'enviez, dites que parvenu je suis

Ma vie va changer, on va m'appeler monsieur

Me faire courbettes, ma richesse saluer

S'incliner devant la puissance imbécile

De mon argent qui va me donner importance

 

Ne serai je pas grâce à mon sac à malices

Doté d'un pouvoir exceptionnel, magicien

Illusionniste, grand maître du trompe l'œil

Aux politiciens je pourrai faire de l'ombre

Les détrôner dans leurs tours de passe-passe

 

Ou alors vous ne croyez pas mes balivernes

Je serai alors l'imposteur, un vil affabulateur

 

Demain vous oserez m’appeler menteur

Où peut être doux rêveur et gentil fou

Pour celles et ceux qui auront un peu de pitié

Un pauvre hère au sac rempli de grands vides

 

Eh bien non rien de tout cela, point d'énigme

Ni calembredaines, pas de pouvoirs surnaturels

De filtres magiques, ni secrets transmis

D'un gourou, grand maître des illuminés

Prédicateur patenté des âmes en déshérence

 

Je ne suis pas usurpateur, ni profiteur

De votre patience qui je l'avoue me semble

Arrivée à son paroxysme, voulant connaître

Le mystère contenu dans cette satanée besace

 

Alors ici je vous le livre sans vous demander

Rétribution, ni espèces sonnantes et trébuchantes

 

Chemin faisant, j’ai rencontré un ange qui passait

Nos regards se sont croisés d'un sourire complice

J'entends encore avec émoi et frissons sa voix

Porcelaine fragile, tendre et chaude à la fois

Depuis ma vie est remplie d'une douce allégresse

Je suis dans un jardin d'éden aux senteurs

Parfumées d'essences exaltantes, enivrantes

Chaque jour je chante la beauté d’un paradis retrouvé

 

Rémi dit Pilatom texte protégé novembre 2016

Publié dans Poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article