Poèsie " Soir de mai ou d'octobre " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poèsie " Soir de mai ou d'octobre " par Rémi dit Pilatom

 

Soir de mai ou d'octobre 

Il avait mis sa vie à vendre 
Sur les petites annonces 
Personne n'en avait voulu 
Alors sans se retourner
Il est parti un jour
Ne sait plus quand, 
Ni vraiment comment

C'était un soir de mai, ou d' octobre 
Cela n'a pas grande importance 
La nuit porterait conseil 
Protégé des étoiles, dans sa tête 
Il choisit la Lune, pour marraine 

Son printemps, devenu palette d'automne 
Des couleurs chatoyantes, tristes d'ocre 
Il s`est envolé enivré, homme oiseau 

Celui qui croyait siffler sans fausse note
Maître supposé du temps, marche toujours 
Marche encore dans l'univers diaphane 
Des brumes opaques, sous le bras ses doutes 
Qu'il réfute, rejette dans les profondeurs de l'oubli 

Débordant de certitudes, s'en convainc  
Ou fait comme si, incertain de l'être
Qu'il n'est plus, sac à misère sur le dos 
Rêves engloutis, perdus en chemin 
Il les avait pourtant rangés, protégés 
Ne pouvant pas lui échapper 
Les cherche en vain, dans ses poches trouées 

Alors pauvre hère, il avance en claudiquant
Au hasard des vents, 

Il lui faut pourtant arriver, s'il était croyant
S'agenouillerait en suppliant le tout puissant
De le guider vers un horizon de lumière
Ou les fleurs de l'amour ont chassé celles du mal

Il aurait pu naître dans le satin
Parents et gouvernante 
Pour parfaire son éducation
Fréquenter les meilleures universités 
Établir des relations avec les filles papa
Avoir des enfants,  comme ceux d'en face 
Aux mines réjouies, au regard propre 

Sa vie n'était plus à vendre, il en fera don
 
 
 
Rémi dit Pilatom texte protégé le 01/03/2017
 

Publié dans Poésies

Commenter cet article