Poésie "Andaluce " par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie "Andaluce " par Rémi dit Pilatom

 

Andaluce

 

J'ai la guitare qui chante

Dans ta Sierra, papillon

Butinant de fleur en fleur

Des trémolos dans le coeur

 

Ivre de ce flamenco brûlant

Sur le parquet fatigué

C'est une féerie stylistique

Entre la danse du ventre

Et l'ondulation du toréo *

 

Les talons de la bayardière

Suivent l'endiablé tempo

Les jolis traits Andalous

Sous un maquillage exagéré

Marquent avec force

Sa grâce et son élégance

 

Véritable liane, la belle

Joue les séductrices

Arabesques de mains

Sa longue robe

Aux volants pourpres

Tournoie et laisse apparaître

De fines jambes sculptées

Perchées hautes sur talons

 

Castagnettes en transe

Longs cheveux de jais

Une fleur rouge accrochée

Elle jette de ses yeux enjôleurs

Un regard de braise

Et tournoie tel un fauve en transe

Voulant séduire son prétendant

Bel étalon au teint cuivré

Typé brun, cheveux plaqués

 

Oh Andalousie emmène moi

A Jerez, je veux encore succomber

Au prémices de l'amour

Au sons saccadés

Qui dansent dans ma tête

 

J'ai la guitare qui chante

Dans ta Sierra, papillon

Butinant de fleur en fleur

Des trémolos dans le cœur

 

Toréo * : appentissage en salon de la tauromachie

 

Rémi dit Pilatom texte ptotégé 26/05/2017

 

 

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article