Poésie " Les obus chocolat "par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie " Les obus chocolat "par Rémi dit Pilatom

 

Les obus chocolat

 

Ils sont ronds galbés souvent cachés

Presque de jolis obus pour faire la paix

Je les devine, toujours inséparables

Jumeaux d'envie, frères de plaisir

 

Ils sont et restent sensibles au toucher

Durcissent pour mieux s'affirmer

Symbole maternel nourricier de l'enfant

Avant d'être l'anti chambre du plaisir

 

J'aime les taquiner, leur parler, les caresser

Les voir soudain se redresser heureux

De se sentir aimés, adulés et choyés

Tu les sais vulnérables et sensibles

 

Tu les niches dans un joli nid de dentelle

Aux couleurs rouge, rose, blanche ou noire

Laissant deviner juste ce qu'il faut

Au prétendant, et cacher le reste au voyeur

 

Petits, fermes, avantageux ou non ils restent

Une porte importante au passage des plaisirs

A qui saura trouver l'huis, et la combinaison

D'un voyage et d'une découverte fantastiques

De deux petites collines, mamelons pour de bon

 

Tu sais qu'ils me font rêver, j'en deviens fripon

Je veux les embrasser, encore les regarder

J'en suis glouton, ne puis m'empêcher

De m'imaginer d'en titiller les bouts chocolat

 

Rémi dit Pilatom texte protégé Février 2016

Publié dans Poésies, Haïkus

Commenter cet article