Poésie "Vos gueules les mouettes" par Elisachris

Publié le par Remi Godet

Poésie "Vos gueules les mouettes" par Elisachris

 

Vos gueules les mouettes

 

Demain c'est ma fête

40 ans, je tourne losange

La vie, un labyrinthe

Métro, dodo, boulot, crapaud

Demain c'est ma fête

Vos gueules les mouettes

J'me barre pour de bon

 

Pour ne pas être vu

J'passerai via les catacombes

Et par le Père Lachaise

Pour voir s'il reste

Quelques tombes

De nouveaux locataires

Qui ne se font pas à la promiscuité

 

J'partirai au-delà de mon imaginaire

40 ans de sevrage,

De servage aussi

Voyage persan, périple perdant

J'm' en fou, j'ai pas de collier

Cette nuit, j'ai coupé cette putain de laisse

Chaud devant, j'suis pressé

D'aller vers les îles de la Félicité

 

À moi enfin les nuits d'ivresse,

Les Paradis défiscalisés

Les terres vierges

Et les gonzesses décomplexées

J'arrive, gazon maudit,

Le bar est ouvert,

Et j'vais pas m'en priver

40 ans de tôle, c'est plus que perpétuité

J'ai enfin retrouvé la liberté

 

J'l'aurai p't-être pas ma Rolex

Mais j'vais me défoncer

J'ai creusé à la petite cuillère

Et là j'y suis arrivé

À la lumière, au bout du tunnel

Fini le mec bien élevé

Je tombe le masque, je pète plus haut

Je suis le dieu réincarné

 

J'ai pas de fric, mais j'suis libre

J'ai frôlé le gros lot

Mais le magot m'aurait mis au cachot

J'déteste les hold-up, c'est pas classe

Mes pompes vernies et mon canotier

Sont au banc des récusés

J'suis plus sur le manège

Demain c'est ma fête

J'repars de quarante à zéro

 

 

Elisachris texte protégé des vents fous 16/06/2017

 

Commenter cet article