Poésie " Abysses "par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie " Abysses "par Rémi dit Pilatom

 

Abysses

 

 

 

C'était un soir je me souviens

Une nuit tombée, sans astres pour l'amuser

Je suis soudain surpris par une main d'acier

Une lame de fond me traîne vers les abysses

Grandes profondeurs, mes tympans éclatent

J'en cherche désespérément les causes

Dans un noir résolu,  ton appel de détresse

 

Je deviens naufragé, sans souvenirs marqués

Mon boutre avait pourtant subi sans faillir

Les colères d’Eole et de Neptune

Je suis à vingt lieues sous la mer

Sans en comprendre le sens

 

Seul au milieu de flots hostiles

Regarder la nuit au fond de l'océan

Apercevoir un requin à l’œil blanc

Prédateur à ses heures d'un festin

De victimes qui se couchent sur le dos

Comme pour porter allégeance

Début d'un grand suicide organisé

Dont on s'échappe parfois

Non sans blessures, longues cicatrices

 

Je me voudrai sauveur

Te jeter une bouée, te héler, te protéger

Je n'arrive pas à remonter

Les flots et les sanglots de tes SOS

 

Il me faut pourtant chercher

Dans ma boîte à miracles

Trouver un moyen de sortir

Du cruel et fatal spectre

 

Les jours sont passés en claudiquant

L'océan m'a rejeté, fétu de paille

Sur la plage abandonnée

Je me réveille, tes mots sont apaisés

Tu as survécu, je suis vivant

 

 

 

Rémi dit Pilatom texte protégé le 13/07/2017

Commenter cet article