#Poèsies"La der des ders" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

#Poèsies"La der des ders" par Rémi dit Pilatom

 

La der des ders 



Le futur soldat avait les semelles lourdes
C'était la première fois qu'il quittait l' Allier 
Le cœur serré, ouvrant bien grandes ses esgourdes 
Un français inconnu pour le p'tit journalier 

Dans les wagons s'entassent les futurs poilus 
Les havresacs sont pleins d'un innocent courage
Là où ils vont, fleur au fusil, point de salut 
À l'assaut, les imbéciles combats font rage 

Ils en oublient la peur, la gnôle pour compagne 
En juillet ils battaient l'avoine et le blé
Il fallut quitter en août famille et campagne 
Jurant le retour pour la prochaine assemblée

Les champs et les vallons ne sont plus que tranchées
Une pluie d'obus massacre la terre qui pleure 
La folie, le courage sont endimanchés
Devenus amants, d'une tragédie, un leurre

Depuis le p'tit soldat a retrouvé la paix
Sur la grande place de son cher petit village 
On lui rend hommage avec dignité et respect
Le onze de novembre, la fin de l'odieux carnage 



                                                        La der des ders par Rémi dit Pilatom
                                          Texte protégé novembre 2019

 

Publié dans Poésies et textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article