#Textes et poésies"Nocturne caniveau par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

 

 

Nocturne caniveau 
 


Dans les ruelles sombres où se dessinent les ombres
Les portes sont fermées, gardant tous leurs secrets
La nuit pose son voile, cachant quelques décombres
Les rats sont de sortie, jusque-là assez discrets 

 


Le chat sur la poubelle, quelques vilains cafards 
Une odeur fétide au pied du réverbère

Un quidam qui éructe le trop plein des soiffards
Cherche son domicile redoutant le cerbère

 


Les pipistrelles dansent leur ballet habituel  
Sous le rai de lumière d'une lune amoureuse 
C'est l'heure des trafics devenus un rituel
Quelques billets froissés, illusion douloureuse

 


Une sirène hurle les malheurs de la sorgue
l'ivrogne irascible, vol de petits vauriens
Une femme battue, misérable point d'orgue 
Le quartier des paumés, riches de petits riens

 

                                               

                                                                      

Juillet 2020 Nocturne caniveau

Publié dans Poésies et textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Très beau poème, j'aime beaucoup
Répondre
R
Merci à vous et bonne journée