#Textes et Poésies "HABIBI" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

 

 

Habibi

 

 

 

 

Dans l'épaisse fumée, j'entends des cris d'horreur

L'effroi, les pleurs, le sang coulent entre les ruines

Beyrouth défigurée, désastre du malheur

Oh ma Suisse d’orient et ses jolies bédouines

 

Cher Liban qui es-tu ? Où sont tes dirigeants ?

Les cèdres millénaires sont rongés par la honte

Vos citoyens ont faim, pauvres et indigents

Et pourtant ils sont fiers bien que laissés pour compte

 

J'ai toujours ces effluves de la fleur d'oranger

Parfum d'une cuisine à la saveur orientale

Aujourd'hui le pain manque, plus de garde-manger

Dans l'amas de décombres, supplice de Tantale

 

La corruption fait loi, là-haut quelques complices

Aidés des malfaisants, trompeurs de charité

Le bal des assassins, l'orchestre des supplices

Coqs de très basse-cour de la vulgarité

 

Offrez aux sans-abris à ceux qui sont tremblants

Partis dans la poussière d'ignominie servile

Vos biens très mal acquis, un grand lit de draps blancs

Le diable vous emporte, loin du croissant fertile

 

Dans ce si beau jardin poussent graines de guerre

Les fleurs de désespoir arrosées par les larmes

D'un peuple courageux pourtant heureux naguère

Rêvant d'un idéal et vomissant les armes

 

 

Habibi texte protégé des corrupteurs

Et des arrivistes /août 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article