#Textes et Poèsies " Haïkus et petits textes" pat Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

 

Haïkus et petits textes d’août 2020

 

Sandales usées

Coureurs de sombre misère

La trop longue marche

********

Prêcheur du désert

Donne-moi l'eau si précieuse

J'irai dans tes pas

*********

La jonque qui glisse

Sur la baie de mes désirs

Indomptable et rebelle

********

J’ai lu dans tes yeux

Les mots que tu ne dis pas

Tes rêves et tes désirs

J’ai lu dans tes yeux

D’autres voyages

Vers des paradis interdits

J’ai lu dans tes yeux

Les nuits et tes soupirs

D’une agréable petite mort

Le carnaval des étoiles

********

Les mots se sont frôlés

Puis se sont amusés

Jouant à cache-cache

Pour s’apprivoiser

Ils se sont aimés

A ne plus pouvoir se séparer

J’ai vu en toi le désir

De me dire à l’oreille

Quelques mots chuchotés

Provoquant de petits frissons

Ceux que tu espérais

 

 

Je ferai comme hier

J’irai demain sur la grève

Là où je t’ai rencontré

C’était je m’en souviens

Un soir d’automne

La fin d’une vie monotone

Puis au printemps

Tu es partie avec un souffle de vent

Vers d’autres aventures

Depuis mes pleurs

Souillent les pavés de ma détresse

********

J'accroche mes rêves

À ton doux regard

Je me fais troubadour

Marchand de quatre saisons

********

Je distribue des baisers

Là à l’instant, ou demain

Quand tu t’éveilleras

Au clair de jour dans la pénombre

Il y a ceux que j’attraperai

Au jour le jour

Le matin dans la rosée

Où cachés dans l'ombre de la nuit

Il y a ceux nichés dans les étoiles

Et d'autres qui flirtent avec la lune

Errants au fil de nos amours

Baisers de soie si légers

Où ceux d'une langoureuse passion

Des baisers qui n’en finissent pas ...

********

J'irai vers le levant

Chercher en chantant

Le plus beau diamant

Celui du firmament

Au bal des amants

Je sais que tu m'attends

 

Rémi dit Pilatom 15/09/2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article