#Poésies et Textes"Acrostiche j'irai cueillir des fleurs sur le mont Fuji" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

#Poésies et Textes"Acrostiche j'irai cueillir des fleurs sur le mont Fuji" par Rémi dit Pilatom

 

 

J'irai cueillir des fleurs sur le mont Fuji


J Je partirai avant la rosée du matin 
I  Impatient de pouvoir découvrir la montagne 
R Rivières et ruisseaux, bordés de doux satin
A Amoureux éperdu d'un pays de cocagne 
I Intimiste des mots, comble de mes émois

C Chemise entr'ouverte aux caresses de la brise 
U Une fleur s'épanouit, tout au loin des chamois 
E En vigies sur un lourd rocher, sans lâcher prise 
I Immobiles statues dominant la vallée 
L Le soleil apparaît fait de teintes d'oranges
L Louant mon avancée, reflets d'un teint hâlé 
I Illuminant chemins aux très longs cheveux d'anges 
R Remonter le sommet, une dernière fois 

D Découvrir un passage ouvrant sur un nuage 
E Envelopper l'amour dans la soie d'autrefois 
S Savoir à nouveau faire un merveilleux voyage 

F Franchir ce qui était un impossible rêve 
L Louer quelques moments, les yeux émerveillés 
E Embrasser la fraîcheur de l'éphémère trêve 
U Unir mes sentiments de pensées réveillées
R Revoir ce que fut hier, le vent sur ton visage 
S Suppliant l'inconscient, j'avance pas à pas 

S Serviteur d'absolu, refusant d'être sage 
U Un zeste de folie, et puis ce mea-culpa 
R Ressurgissent en moi ces balades alpestres 

L Le soir nous rentrions courbatus et heureux
E Enivrés du printemps et des grottes rupestres 

M Ma main qui s'égarait de frissons savoureux
O Orpailleur de quatrains, je rime les sommets
N Nirvâna d'altitude, encore quelques mètres
T Tentation de l'extrême, ouvrez les guillemets 

F Fabuliste du temps, dans de courts périmètres 
U Un silence fiévreux, la montagne qui pense 
J J'entame mon retour, vers le fond de l'ubac 
I Il fait froid maintenant seul avec ma conscience

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article