#Poèmes et textes"Duo solitaire"par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

#Poèmes et textes"Duo solitaire"par Rémi dit Pilatom

 

 

Duo solitaire 
 


Un jour je t'écrirai quelques vers 
Que peut-être tu garderas 
Dans un coin de ta mémoire 
Des lignes de fine dentelle 
Brodés à l'encre de mes mots 

Un jour je t'écrirai quelques vers 
En caressant ton cœur
Au plus profond de mon âme
Me fondre loin des regards 
Je me suffirai de ce que l'amour m'apporte

Un jour ou une nuit je ne sais plus
J'ai rêvé de nos écrits passionnels
De mots entrelacés par un ruban d'amour 
J'attendrai patiemment sur le seuil de tes envies 
La chanson de l'hyménée

La lune sur le balcon me regarde
Ce soir elle brille de mille feux
Dans son habit de lumière 
Je suis troublé et ému par ses yeux de velours 
Qu'a t-elle donc à me dire ce soir ?

 

*****


Belle et gracieuse amazone 
Funambule des mots 
Brodeuse de poésie 
Écris-moi tes émotions m'arrosant de lumière
Des poèmes m'inondant de bonheur 
Des petits riens réchauffant le cœ
ur 
Écris moi ! écris-moi !
Pour qu'enfin je me noie 

 

*****


Il aime frôler sa côte d'argent
Et deviner les collines émergeant  
D'un voile de fine dentelle 
Le marin de ses mains habiles 
Prépare la croisière de ses rêves 
Demain ils seront déjà loin


 

*****


Elle cache dans son coffre
Un secret qu'elle garde
A l'abri des voyeurs et pourfendeurs 

Son âme est claire et limpide 
Telle la source du ruisseau
Son cœur parfois malmené

Est un puits de bonté pour celles et ceux

 Qui l'entourent de près ou de loin


Souvent elle se mure

 Dans un isthme entre deux océans 
Celui des ecchymoses et des blessures

Masquant l'amour passion

 

*****

Sur le fil, l'équilibre est précaire

 Et non sans risques.
Nul doute que la funambule des mots

 Continuera à glisser prestement

 Sur le chemin du bonheur.
 

****


Des arbres calcinés 
Forêt dévastée 
Nature violée 
L'homme est coupable 
Devenant un misérable 
Désastre effroyable 



*****


Tu cultives mon imaginaire 
Me donne l'inspiration 
Ma plume en devient folle 
L'encre manque à mes mots 
J'écris sur ta peau 
Des je t'aime en fluo
Je dessine l'amour en stéréo 

 

*****


 J'ai le pouvoir de t'aimer 
Je manque souvent du savoir 
Donne-moi quelques pages 
Du grand livre de l'amour 
Je saurai en faire bon usage 

*****

Protège moi de ton ombre
Du soleil aux braises mortifères 
Avant que je ne sombre 
Dans les limbes austères 

 

*****


Donne-moi l'envie d'un lendemain
La découverte de ta belle âme 
J'aime prendre encore ta main 
Comme si c'était un précieux sésame

 

*****

Sur la grève les soirs de brume  
Je bois l'amour que chante ta poésie 
Funambule des mots à la saveur d'agrume
Je suis épris d'une merveilleuse frénésie 

 

*****

Je suis tes pas sur le sable brûlant 
La brise sur tes cheveux ondulants 
C'est un jour de juillet, je t'ai rêvé 
Une mouette lance un cri strident 
Mon imaginaire flotte sur l'océan 

 

*****


J'ai embrassé ton amour 
Planant sur ce bel océan 
J'ai essayé d'en compter les baisers
Qui flottaient sur les vagues 
Une vie ne me suffira pas 
Qu'Éros me pardonne

*****

Enlacés dans l'eau 
L'océan nous berce 
De baisers sucrés salés 
Quelques bruits diffus s'estompent 
Nous sommes seuls au monde

*****

J’aime les soirs de claire lune
Où l’étoile danse un ballet
En nos éteintes sur la dune 
Perdues dans un émoi follet 

La brise caresse ce désir intense 
Pendant que murmure l’océan 
Un chant d’adorable sentence 
L’offrande de l’amant  

Il est des nuits ou s’opère la magie 
Qui laisse s’échapper les fragrances 
D’ivresse d’une âme non assagie
Un duo d’intenses fulgurances

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article