#Poésies et Textes "La main du diable" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

 

 

 

La main du diable 
 


La rose d'Ispahan, une femme persane 
Cachée pour exister, douleurs de liberté 
Tous les jours sont voilés derrière sa beauté 
Des gestes interdits, se taire pour crier 

 


Ou sont les jours heureux, les robes chamarrées
Libres cheveux au vent porteur d'insouciance 
Censure au pilori, paroles qui s'envolent 
Adieu chape de plomb, bonjour celle de plume 

 


Les drapés sont si noirs, bannissant les couleurs
Silence dans la rue, on pourrait les entendre 
Un rendez-vous secret, lutte de tous les jours 
Pour garder sa dignité face au despotisme

 


L'homme du stratagème, la femme opprimée
Vile suprématie, au nom de quel oracle 
Sombre mise en scène, bannissez-vous la mère
Un sillon sur sa joue, une larme perdue

 


Avec l'accord et l’autorisation de Francis Lucas : 
Dissimulation 1 et 2  ( sponge pencils )


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :