Poésie "Espoir de Printemps" par Rémi dit Pilatom

Publié le par Remi Godet

Poésie "Espoir de Printemps" par Rémi dit Pilatom

 

Espoir de Printemps

 

Tu pleures sans compter le temps

Tes larmes troublent tes jolis yeux

Brumeuse angoisse, compagne

Infidèle de tes jours gris, tristes

 

Pénombre de tes peurs bleues

De tes nuits d'encre privées de Lune

D'un hiver sans pitié, cinglant

Fouettant, et balayant tes espoirs

 

Prête à traverser le pont de tes désirs

Tu rêves d'une vie, d'un autre idéal

Ceux écrits dans les beaux livres

Courir dans un espace sans barreaux

Fée Mélusine, Prince d'un temps

Mille et une nuits au pays de Cocagne

 

Tu pleures une étoile perdue à jamais

Noyée dans des désirs parfois opaques

Sans un câlin, point de main tendue

 

Attendre, attendre en vain, demain

Hier c'était trop tard, vilain canular

Alors aujourd'hui, dès maintenant

 

Chasse ton tourment destructeur

Regarde au loin l'horizon s'éclaircir

L'arrivée d'un amoureux printemps

Chassant les mauvais sortilèges

D'un général Hiver destitué et chassé

 

Regarde et scrute dans la nuit le ciel

Les soirs irisés de milliers d'étoiles

Tu y verras celle de ton gentil berger

Qui veille en te protégeant de toi même

Empressé de te faire une cour effrénée

Dans le jardin de tes pensées acidulées

Au milieu de fleurs, et d'oiseaux chanteurs

Laisse toi bercer et guider en rêvant

Par cet inconnu du ciel tombé, probablement

 

As tu enfin trouvé enfin ce fabuleux trésor

Que ta vie durant, tu cherches en priant

Les saints et les autres, dans cette quête

De t'aider aussi à vaincre tes peurs inutiles

De lendemains incertains, de jours sans faim

D'hivers malheureux qui n'en finissent pas

 

 

Rémi dit Pilatom texte protégé Septembre 2016

Commenter cet article