Poésie le boxeur

Publié le par Remi Godet

Poésie Le boxeur

Poésie Le boxeur

Le Boxeur

Il fixe son remuant adversaire

Ses poings protègent son buste

Pense qu'il faut être mercenaire

Pas un de ces types de la flibuste

L'arène est bondée de hâbleurs

Qui vocifèrent, leurs cris aux gladiateurs

Tels des fauves avides de voir les jouteurs

Se porter l'estocade, le coup fatal du tueur

Un jab du gauche, puis un rapide crochet

Le firent tituber, il lui fallut s'accrocher

Dans sa tête tourbillonnent les étoiles

Devant ses yeux, s'affiche un voile

Il lui faut réagir, esquiver, donner des coups

Pour le moment il en prend beaucoup

Puis ce fut l'uppercut, le coup de grâce

Il s'écroula sur le ring, du sang sur la face

Publié dans Poésies

Commenter cet article